top of page

Si'An

Une berger blanc suisse retrouvée sur une falaise, ouvre une enquête pénale pour trafic d'animaux contre la Spa Sud Alpine.

 

Voici une vidéo du sauvetage et un article de presse pour bien comprendre le début de cette incroyable histoire.

image.jpg

SI'AN du Caldeira de la Madone, la petite princesse.

Tu as fait découvrir au monde ta gueule d'ange un beau matin de septembre.

Toi qui portes le nom « Si'An » et dont le dialecte Maya signifie paix, calme.

Tu as été l'élément déclencheur de l'ouverture de cette incroyable enquête.

Te récupérer a été un parcours du combattant mais tu savais, au fond de ta cage dans les locaux froids de cette SPA, que tes maîtres se battraient pour te récupérer.

Tu étais pour cette association le Saint-Graal, mais en réalité tu étais leur karma.

Cette histoire, nous laisse toujours perplexes et dans une forte incompréhension.

Comment toi, si calme et proche de tes maîtres, tu as pu te retrouver aussi loin de chez toi dans un laps de temps aussi court ?

Les commentaires de la SPA sud alpine laissent planer une grosse part d'ombre quant à ta présence sur cette falaise.

Suite au refus de céder SI'AN à la Spa Sud Alpine.

Le sauvetage de Si'An a conduit son éleveur ainsi que son acquéreur à une situation de désespoir absolu.

Suite aux menaces, intimidations, contrôle illégal de la structure ainsi que des documents, violation de la vie privée, etc...

La SPA Sud Alpine a fait tout son possible pour ne pas rendre la chienne.

Les membres de cette association l'ont dit elles-mêmes : "Si'An nous a rapporté gros, nous a apporté de la renommée, on y tient, on veut la garder et le sauveteur veut l'adopter".

Les propriétaires ont dû se rendre à plusieurs reprises à Veynes pour tenter de la récupérer, sans compter les nombreux mails et appels téléphoniques.

La SPA avait presque réussi à finaliser son méfait, car à force de lavages de crâne et de mensonges, on perd rapidement espoir.

Pauvre Si'An, vivant chez ses maitres chouchoutée comme une princesse, se retrouvant au cœur d'une guerre dont personne ne pouvait imaginer la suite.

Ces techniques d'intimidation n’étaient que l'arbre qui cachait la forêt.

C'est au bout d'un long combat psychologique que Si’An a été récupérée in extremis dans un état lamentable, complètement hagarde.

On est bien loin des lettres de noblesse de la protection animale.

La SPA sud Alpine, ne pouvant pas réussir à la saisir légalement sachant que la chienne était parfaitement traitée, en parfaite santé et n'avait aucun signe de maltraitance, a donc déversé sa haine sur les réseaux sociaux contre son éleveur.

Les Medias 

Le rôle des journaux et des médias en tous genres ont eu aussi leur part de responsabilité.

Une bonne dizaine de médias ont couvert l'événement avec plus ou moins de partialité.

BFMDICI, L'UNION, LA DEPECHE, OUEST FRANCE, ALPES 1, WAMIZ, DEMOTIVATEUR, WOOPETS, LA PROVENCE, MSN, pour ne citer qu’eux.

On pourrait croire que ces journaux savent de quoi ils parlent et pourtant...

On évoque Si'An sur la falaise depuis plus de trois jours, c'est faux !

On parle des pompiers et des 600 euros qu'ils demandaient mais vous êtes-vous renseigné sur le montant facturé par la SPA Sud Alpine aux propriétaires de Si'An ?

(nous dépassons largement ce montant pour une opération dite bénévole, et dont le montant aurait dû être de 60 euros. L’association a des subventions pour cela).

Vous êtes-vous demandé ce qui avait pu être dit aux pompiers pour

qu'ils ne se déplacent pas ?

Pouvez-vous nous apporter la preuve de l'ouverture d'une enquête pour maltraitance et confirmer le poids de la chienne ?

Car nous, nous avons son carnet de vaccination ainsi que son bilan vétérinaire, et Si'An avait un poids idéal, attesté lors de ce rendez vous, 4 jours avant sa "perte" mystérieuse.

Alors quand on lit : "chienne craintive, piteux état avant son sauvetage, signes de maltraitance, son ossature, ses côtes, ses hanches et son sternum apparents", alors oui il y a de quoi être choqué quand on connaît la REALITE.

Une mention particulière au journal FRANCE3 REGION et la rédactrice de cette article Bérénice Rolland, qui n'y a pas été de main morte et qui, malgré un papier terrible à lire par tous ceux qui connaissent Si'An ainsi que ses maitres, a cité trois noms de personnes dont l’implication dans ce trafic de chiens ne fait aucun doute. On vous remercie de les avoir rendus publiques. Soi, Joanna Thinard, Fanny Lottin et Lucile Lamirand. Nous aurons l'occasion de parler d'elles...

 

Alors Mesdames et Messieurs les journalistes nous n'avons que deux choses à vous dire : Respect de la véracité des faits et interdiction d’accusations infondées !

 

 

 

 

 

 

Quelques mots de Doryan et Thomas.

Propriétaires de Si'An. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Poids Ok

(Berger Blanc Suisse adulte

femelle varie de 25 à 35 kg.)

Pas de maltraitance.

 

 

Vous aviez dit acte bénévole?

Alors que 600 euros c'est

une honte pour les pompiers?

 

Mais 1047 euros,

quand c'est pour soi

là il n'y a pas de problème!

C'est légal tout ca?

Où sont les infos règlementaire?

Vous les avez payé vos bénévoles?

Vous avez le droit de facturer alors

que vous êtes subventionné?

 

 

 

La DDETSPP vous saviez

que c'est illégale et vous

avez fermer les yeux!

Nous avons d'autres preuves/faits/interrogations

que nous ne mettrons pas ici. 

Cela les aiderez a préparer leurs défenses...

 

Des nouvelles de Si'An

 

Si'An fut récupérée, après un long combat, le 19 septembre 2022, soi dix jours après sa supposé fugue.

Elle coule désormais des jours heureux auprès de ses maîtres

avec son doudou mouton, sur son canapé, loin de ce tumulte.

 

Si'An tu as accompli avec bravoure la tâche que l'univers

t'avait confiée.

On ne te le dira jamais assez mais MERCI SI'AN. 

Longue vie à toi et à tes maitres. 

Si'An dit ShadowDoryan
00:00 / 02:22
Capture d’écran 2024-01-05 091752.png
Capture d’écran 2024-01-06 101813.png
335493830_919943609145871_7957584344655351030_n.jpg

Lettre au SDIS

Lettre d'excuse de la part de l'éleveur de Si'An:

A l'attention de Monsieur Le Président Marcel CANNAT et du Lieutenant Colonel Eric NOËLL

Messieurs,

Je tiens à vous écrire cette lettre, suite au "sauvetage" de Si'an, une femelle berger blanc suisse née dans mon élevage, et trouvée mystérieusement sur une falaise de la Saulce,

le 10 septembre dernier.

Je vous prie, par la présente, de bien vouloir accepter mes excuses les plus sincères pour le désagrément occasionné par cette affaire, et les répercussions négatives que vous avez subies par la suite.

Je sais que vous n'êtes en rien mêlés à cette histoire et que, comme moi, vous avez été victimes de cette "SPA" Sud alpine.

Car je n'ai aucun doute sur votre volonté à vous déplacer sur les lieux pour sauver Si'an, si vous aviez su la réalité de la situation.

Je ne sais pas ce qui vous a été exposé au téléphone concernant cet incident, et si les faits n'ont pas été minimisés pour éviter votre intervention, et ainsi favoriser un sauvetage, bien diffusé sur les réseaux sociaux et médias divers, au profit de cette soi-disant "SPA" en lui donnant une belle image bienveillante, mais en ternissant la Vôtre.

Concernant la somme de 600 euros qui aurait pu être facturée pour cette intervention, sachez que je l'aurais payée volontiers car j'estime qu'un sauvetage a un coût et que vous n'êtes pas responsables des chiens égarés dont les sauvetages peuvent engendrer des coûts légitimes.

Sachez que la SPA m'a demandé 1047 euros pour ce sauvetage, alors que cette dernière argue ouvertement de son action de bénévolat. Nous sommes loin des 600 euros, annoncés largement dans les médias, et dont beaucoup se sont offusqués.

Cette somme de 1047 euros m'a été facturée de manière totalement illégale mais je l'ai payée souhaitant que Si'an retrouve son foyer coûte que coûte car ses maîtres l'attendaient avec impatience, et elle avait hâte de les retrouver aussi.

Mais grâce à ces faits, un trafic d'animaux ( ainsi que l'on le nomme) a été mis en lumière sous couvert de cette protection animale.

Suite à cela, plusieurs plaintes ont été déposées contre la SPA SUD-ALPINE, pour extorsion, vol, recel et d’autres faits dont je ne maîtrise pas bien le langage et la portée.

Sans oublier que Si'An aurait sans aucun doute alimenté ce réseau.

La gravité de cette affaire dépasse complètement notre entendement et laissera longtemps des séquelles à notre petite région d'habitude si tranquille.

Le gendarme Casanova qui a pris nos plaintes est une personne qui a su nous écouter, nous et toutes les victimes de cette "SPA"...

Je vous prie une nouvelle fois de bien vouloir accepter mes excuses pour tout cela.

Cordialement

 

Mr GIANETTA

Cette lettre est rendue publique aujourd'hui car nous estimons cela nécessaire. Cette lettre n’a jamais été envoyée et elle est restée dans les brouillons depuis le 10/10/2022, encore une fois pour ne pas perturber l'enquête et garder confidentielles toutes les informations. Elle sera envoyée avec des éléments complémentaires, en espérant que le SDIS fasse entendre sa voix !

bottom of page